Le péché

Le chrétien a-t-il deux natures ?

le bien et la mal
Partagez !

Le désir de conformer sa vie aux enseignements de la parole de Dieu, n’est pas le propre de l’incrédule mais du croyant. Car ceux qui sont « morts dans leurs péchés » n’éprouvent jamais d’angoisses pareilles : « Il n’y a point de crainte de Dieu devant leurs yeux » ( Romains 3.18 ).

A notre naissance, nous recevons une nature mauvaise, si mauvaise qu’il lui est impossible de se soumettre à la sainte loi de Dieu. Elle « ne peut plaire à Dieu ». Le roi David doit confesser : « J’ai été enfanté dans l’iniquité, et dans le péché ma mère m’a conçu » ( Psaume 51.5 ).
Mais lors de notre naissance spirituelle (ou nouvelle naissance) nous recevons par l’opération souveraine de l’Esprit, par le moyen de la parole de Dieu ( Jacques 1.18 ; 1 Pierre 1.23 ), une nature entièrement différente, une « nature divine » ( 2 Pierre 1.4 ), une nouvelle vie que l’incroyant ne possède pas ( 1 Jean 3.15 ). Le Seigneur le déclare formellement à Nicodème :
« Ce qui est né de la chair est chair ; et ce qui est né de l’Esprit est esprit ( Jean 3.6 ).
Le croyant possède donc deux natures :
Celle qui est née de la chair et qui, de ce fait, ne peut plaire à Dieu, et celle qui est née de l’Esprit et qui ne peut pas pécher, parce qu’elle vient de Dieu. Au chapitre 7 des Romains, nous voyons ces deux natures mentionnées ensemble, comme par exemple au dernier verset :
« Moi-même, de l’entendement (de l’esprit renouvelé, de la nouvelle naturel), je sers la loi de Dieu, mais je vois dans mes membres une autre loi qui combat contre la loi de mon entendement ».
Prenons une illustration pour bien faire comprendre cette vérité capitale :
Des oeufs de cane ont été ajoutés à la couvée d’une poule. Peu après l’éclosion la différence apparaît : Les canetons vont s’ébattre sur la mare au grand émoi de la poule, alors que jamais les poussins ne s’y risqueront. Il y a donc ici la manifestation de deux natures bien distinctes avec des goûts et des instincts entièrement différents. Toutes les fermières du monde, assistées de tous les hommes de science, ne réussiront jamais à changer la nature d’un caneton en celle d’un poussin : chacun d’eux gardera toujours sa nature.
Les deux natures dans le chrétien sont encore plus distinctes en vertu de la différence de leurs origines : l’une vient de l’homme déchu, l’autre est de Dieu, dans toute la sainteté de sa nature. L’une est humaine et souillée, l’autre divine et pure. Toute pensée ou action mauvaise dans le croyant doit donc nécessairement provenir de la vieille nature ; tout bon désir, tout acte approuvé de Dieu prend sa source dans la nouvelle.

Le croyant, pour sa part, est apte à la piété parce que l’Esprit de Dieu vit en lui. Il a toujours l’aptitude de pécher, mais maintenant, il a aussi la faculté de résister au péché et, plus important encore, le désir de résister et de vivre une vie pieuse. Notre vieil homme a été crucifié avec Christ, de sorte que nous ne sommes plus esclaves du péché (Romains 6.6). Nous avons été « libérés du péché » et sommes devenus « esclaves de la justice » (Romains 6.18).

Au moment de la conversion, le chrétien reçoit une nouvelle nature. La régénération est instantanée, mais la sanctification, elle, est le processus par lequel Dieu développe notre nouvelle nature et nous fait grandir dans la sainteté à travers le temps. C’est un processus continuel, fait de victoires et de défaites, alors que notre nouvelle nature se bat contre la « tente » dans laquelle elle réside : notre vieil homme, notre vieille nature, la chair.

En Romains 7, Paul décrit la bataille qui fait rage continuellement même chez les plus mûrs spirituellement parlant. Il se plaint qu’il fait ce qu’il ne veut pas faire, qu’il fait le mal qu’il déteste, à cause du « péché qui habite en [lu]i » (Romains 7.20). Son « être intérieur » se réjouit de la loi de Dieu, mais une autre loi est à l’œuvre dans « [s]es membres », qui « lutte contre la loi de [s]on intelligence et [l]e rend prisonnier de la loi du péché qui est dans [s]es membres » (verset 23). C’est l’exemple classique du combat entre ces deux entités, quels que soient les noms qu’on leur donne. Ce combat est réel et les chrétiens devront y faire face pendant toute leur vie.

C’est pourquoi les croyants sont encouragés à mettre à mort les œuvres de la chair (Romains 8.13), tout ce qui nous pousse à pécher (Colossiens 3.5) et les péchés comme la colère, la méchanceté, etc. (Colossiens 3.8). Le chrétien a deux natures, une ancienne et une nouvelle, mais la nouvelle a besoin d’être constamment renouvelée (Colossiens 3.10), un processus qui se poursuit évidemment pendant toute notre vie. La lutte contre le péché est constante, mais nous ne lui sommes plus soumis (Romains 6.6). Le croyant est réellement une « nouvelle créature » en Christ (2 Corinthiens 5.17) et c’est lui qui nous « délivrera de ce corps de la mort ». (Romains 7.24-25)

Nous serons définitivement débarrassés de la vieille à notre mort ou à la venue du Seigneur, alors que notre nouvelle nature n’aura son plein épanouissement que dans le ciel.

Si vous voulez accepter Jésus-Christ comme votre Sauveur suite à ce que vous venez de lire ici, dites à Dieu les paroles qui vont suivre. Souvenez-vous toujours que le seul fait de faire cette prière, ou une autre, ne vous sauvera pas. Seule la foi en Christ peut vous sauver du péché. Ce modèle de prière n’est qu’un moyen d’exprimer à Dieu votre foi en lui et de le remercier d’avoir pourvu à votre salut.
Dieu, je sais que j’ai péché contre Toi et que je mérite une punition. Mais Jésus-Christ a pris cette punition que je mérite sur lui-même afin que, par ma foi en lui, j’aie accès au pardon. Je mets ma confiance en toi pour mon salut. Merci pour ta grâce merveilleuse et ton pardon, pour le don de la vie éternelle ! Amen !
  Si vous avez pris la décision de suivre Christ ? cliquez sur le bouton ci-dessous : « J'ai accepté Christ aujourd'hui. »


Partagez !

Laissez un commentaire

0

Contactez nous
Besoin d'aide ?
👋 Salut,
Vous avez besoin d'un conseil ou d'une réponse ?
Powered by

ABONNEZ - VOUS A CHERCHE DIEU

Recevez  par mail des réponses et des encouragements afin d'aller plus loin avec Dieu.

ABONNEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER SUR WHATSAPP